Acheter une voiture quand on arrive?

publié le 10 mars 2012 à 16:13 par A L   [ mis à jour : 1 déc. 2012 à 15:47 ]

L'expérience

Quelques mois après notre arrivée, nous décidons d'acheter une voiture. Après quelques recherches, notre choix se porte sur une voiture d'occasion.
Direction la New Jersey State Auto Auction, un concessionnaire d'occasion au parc impressionnant, qui est à Jersey City.

Quelques tours d'enclos plus tard, je ravale ma bave malencontreusement échappée au détour d'une Mustang coupé 68 considérée comme inappropriée pour nos objectifs de vie familiale, et mon attention se porte sur une petite Jaguar X-type d'un joli gris, toute mignonne (les puristes crieront au scandale de nommer "Jaguar" ce rebut de la période Ford parce que "elle-a-le-même-châssis-qu-une-Mondeo-pouah") et proposée au prix tout à fait raisonnable de $13,500.

Ouais, comme à l'époque l'euro était à environ $1.50, ça faisait 9000 euros la Jag' (qui affichait 70,000 miles/130,000km, distance non négligeable mais tout à fait raisonnable pour une voiture moderne)
En comptant les papiers et une garantie basique sur le moteur/train, ça me faisait la Jag' à $15,000. Ma première caisse, une Jag'. Le rêve américain commençait.

Disposant d'une réserve de cash de $10,000, je dis au vendeur à l'accent Géorgien prononcé (de Géorgie, le pays d'Europe de l'Est) de me garder la caisse au chaud, et me voilà frappant à la porte de ma banque pour obtenir un mini-prêt de $5000 remboursable sur 6 mois (notre loyer était alors tout à fait bas et me permettait cette largesse, la question du logement sera abordée dans un autre article).

- Le banquier: Non, ça va pas être possible (!!!)
- Moi: Mais euh vous voyez bien mon salaire, vous voyez bien que je peux rembourser, quoi.
- Le banquier: Oui, mais vous n'avez pas de Credit Score, je ne peux pas vous accorder de prêt.
- Moi: Et merde...

Foutu Credit History. Enfin, absence de Credit History, plutôt (pour plus d'infos et de lamentations sur ce pilier de la vie bancaire américaine, voyez ici).

Je retourne donc chez mon Géorgien, et lui annonce la mauvaise nouvelle.

- Le dealer: Ah mais on a des solutions de financement, y'a pas de problème!
- Moi (l'oeil brillant d'une lueur d'espoir): Ah, c'est quoi vos solutions de financement, ô gros monsieur intéressant?
- Le dealer: Alors on vous fait un taux de 21%, prix d'ami.
- Moi (j'ai bien compris "twenty-one percent?"): 21%?
- Le dealer: Oui, pas de problème.
- Moi (me retenant de lui dire que même la mafia me ferait pas un taux pareil, parce que peut-être que la mafia géorgienne...): Ah ben sinon j'ai vu la Dodge, là, à $8000...

Et nous voilà avec une caisse achetée $10,000 tout compris, sans jamais un probleme, vaillante et moche comme il faut. La réalité américaine.

Mais laissons là l'égocentrisme, et passons aux trucs utiles

Les options

Acheter en "leasing"
Un leasing, c'est quand vous achetez une voiture neuve et la payez un peu tous les mois. En général on vous demandera un "down payment", une avance en cash, avant de commencer à payer vos mensualités.
Evidemment le leasing présente un coût supérieur à l'achat cash.
  • Audi Q7 au comptant: $46,250
  • Audi Q7 en leasing: $634/mois pendant 4 ans, paiement residuel $20,000 = $50,400
Par ailleurs, il faut savoir que les contrats de leasing incluent souvent une clause sur l'assurance, clause requérant la couverture "comprehensive and collision" (en gros, tout risque). Gros gros coût, compter plusieurs centaines de dollars par mois (entre $300 et $400 si vous venez d'avoir votre permis américain, car votre ancienneté en France ou ailleurs dans le monde ne sera pas prise en compte ici).

Acheter d'occasion
Rien à dire sur l'achat, ça dépend de vos moyens et de vos options de financement disponibles.

Attention toujours à l'assurance pour éviter les mauvaises surprises. Notre recommandation: quand vous avez trouvé votre voiture d'occasion, AVANT de l'acheter, contactez les ("les" comme plusieurs, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence) assurances pour savoir quel serait votre prime. Ca évitera les mauvaises surprises.

Avant d'acheter d'occasion, toujours verifier le "Carfax", sorte de carnet de sante de la voiture. Demandez-le au vendeur. Si celui-ci ne l'a pas, demandez le "VIN" (Vehicule Identification Number) et rendez-vous sur http://www.carfax.com. Il vous en coutera quelques deniers mais ca evitera les mauvaises surprises, comme une voiture ayant ete impliquee dans un accident significatif, dont la carrosserie aurait ete refaite mais le chassis affaibli.

Notez que l'achat implique des frais des stationnement: dans Jersey City, le permis annuel de street parking est à quelques dizaines de dollars mais est accompagné d'une contrainte assez pénible: tous les deux jours la nettoyeuse passe alternativement d'un côté et de l'autre de la rue. Stationnement interdit aux heures de passages sur le côté en question, sous peine d'une amende de l'ordre de $50. Ouch.
Sinon vous avez évidemment l'option du parking si votre résidence ne dispose pas d'un driveway ou d'un garage. Un tarif acceptable pour une place de parking réservée à Jersey City semble être aux alentours de $150 par mois.

Ce qu'il faut retenir pour acheter sereinement

  • Le piège le plus courant est l'assurance. Renseignez-vous avant tout achat sur d'éventuelles conditions. Pour être honnête, nous avons toujours été assurés au tiers "seulement", parce que le coût d'une assurance tout-risque avec des niveaux de franchise acceptables nous amenait à re-payer la voiture en 3 ans.
    On touche du bois, pour l'instant on a économisé l'équivalent de la moitié de la valeur de la caisse en ne prenant pas de "comprehensive & collision". Et puis les Américains ne conduisent pas si mal que ça, il suffit d'être attentif notamment aux dépassements par la droite.
  • Ne pensez pas que le street parking est une super option. Nous, ça nous a gavés vite fait de devoir changer la voiture de côté de la rue tous les deux jours. Comme il y avait à peu près autant de places disponibles que de voitures à caser, ça tournait vite au jeu des chaises musicales. Réfléchissez bien afin de ne pas vous "imposer" un coût supplémentaire imprévu de plus de $100/mois lorsque vous aurez accumulé les amendes. Si le street parking reste malgré tout votre meilleure option, renseignez-vous sur la situation dans votre quartier. D'expérience: inenvisageable à Newport et Paulus Hook ; acceptable downtown Jersey City (quartier de Grove Street) et dans les Heights.
  • Franchement pour une première caisse aux US, je recommande l'occasion. Il y a des tonnes de très bons plans, et le leasing est simplement du vol organisé à mon avis.
  • N'achetez pas avant que TOUS les conducteurs de votre foyer aient leur permis américain. Les assurances surchargent de manière significative pour les permis étrangers. Idéalement, essayez d'attendre d'avoir 6 mois d'ancienneté de permis (même sans conduire) avant d'acheter. Votre prime d'assurance s'en ressentira FORTEMENT.
  • Pour l'occasion, obtenez le Carfax.
  • Assurez-vous d'avoir un GPS, sinon vous allez mourir.

Options de non-achat

Si acheter vous décourage, sachez que beaucoup de gens vivent très bien avec l'une des solutions ci-dessous:

Zipcar
Assez développé dans la zone New York / New Jersey, c'est probablement une bonne option pour les conducteurs occasionnels.

Location
Compter dans les $60-$70 par jour pour une voiture simple (essence non comprise).
Si vous êtes des utilisateurs très occasionnels de la voiture, c'est une excellente solution, bien moins coûteuse que l'achat.
Evidemment, vous dépendez des emplacements de location, tous pris d'assaut par les New Yorkers le week-end, parce que eux ils ne peuvent pas payer la NYC resident tax ET le parking. Ha!


Comments