It's tax season!

publié le 24 janv. 2012 à 06:00 par A L   [ mis à jour : 15 mars 2013 à 05:37 ]

W-2, formulaire 1040 et 1040NR, EZ or not EZ, formulaire 90-22.1.... Non, l'expatriation ne sauve pas des affres de la déclaration de revenus.

Sauf que.

Ici, dans l'immense majorité des cas, c'est pour récupérer du pognon. Du coup ça motive beaucoup plus.

DISCLAIMER: Ce qui suit concerne à tout le moins les expatriés en contrat LOCAL. Aucune garantie de fiabilité pour les détachés, contrats d'expat' et autres nantis ;-)


Le prélèvement à la source, c'est bien.

Alors que la France pratique la levée de l'impôt a posteriori (à moins que vous ne soyiez une personne douée d'un sens pratique basique ou supérieur non contrecarré par une fainéantise patente, vous ayant amené à opter pour le prélèvement mensuel) qui entretient ce ressentiment trisannuel à l'égard de l'administration fiscale, les Etats-Unis ont opté pour le prélèvement direct à la source.

Et c'est vachement mieux, à beaucoup de points de vue:
  • Vous n'avez pas à sabrer le compte épargne du petit épargner pour vos trois ablations annuelles,
  • Le gouvernement obtient un flot régulier de revenus de l'impôt pour payer la clim' des Marines en Afghanistan,
  • Le paiement de l'impôt est bien moins douloureux, puisque vous êtes simplement habitué à recevoir un chèque de paie dont la totalité est vraiment pour votre poche, vous ne ressentez même pas la rage du prélèvement automatique,
  • La fraude est moins facile et moins répandue (ma théorie est qu'il est plus facile "d'omettre" de déclarer certains revenus que de surévaluer ses déductions, une action pouvant être défendue comme un oubli, l'autre ayant du mal à passer pour autre chose qu'une fraude, mais c'est une analyse de comptoir).
Bref, au final l'IRS (Internal Revenue Service, le FISC) estime qu'il récupère au final environ 99% de ce qu'il devrait récupérer si tous les taxpayers étaient honnêtes.

Le refund (remboursement), c'est magique.

Mais là où c'est vraiment bien, c'est qu'en fait une fois par an, sauf conditions vraiment particulières, vous allez RECUPERER des sous. HA!

En effet le prélèvement à la source se fait sur la base du formulaire W-4 que vous allez remplir avec votre employeur. Dans ce formulaire vous déclarez votre situation maritale, et vos déductions de base (allowances), typiquement les enfants à charge. Ce formulaire va déterminer le taux d'imposition qui sera retenu sur chacune de vos fiches de paie.

Mais...

Il ne tient pas compte des déductions particulières, telles que les frais professionels, les frais médicaux, les intérets d'emprunt, etc., etc. Tadaaaamm. Vous êtes donc quasiment assuré d'être en fin de compte plus ou moins surtaxé pendant l'année et donc remplir votre déclaration (1040 ou équivalent) devient une opération qui vous retournera de l'argent, le refund donc.

C'est donc pourquoi l'époque de la déclaration de revenus, en janvier, est un moment plutôt apprécié des américains, qui se lancent alors dans la course au gros refund qui tache.

La règle de base d'un refund réussi

Prendre un CPA (Certified Public Accountant, un conseiller fiscal), si possible rompu aux cas des expatriés. En effet selon votre situation (date d'arrivée sur le territoire, situation maritale, possession de biens/investissements en France), le jeu n'est pas forcément aussi simple qu'il en a l'air, et il peut se traduire par un manque à récupérer significatif.

Oui, beaucoup d'expatriés vont la jouer "Ouais mais attends tu fais comme tous les vrais américains, tu vas sur TurboTax c'est super facile, c'est l'efficacité américaine quoi tu vois" avec un petit accent condescendant genre "attends mon pauvre si t'arrives pas à remplir ton 1040 mais qu'est-ce que tu fous-là, quoi...". Peut-être qu'il se lancera même dans une grande démonstration de comment H&R c'est des voleurs alors que TurboTax ça coûte rien.

Sauf qu'en fait il y a toutes les chances pour que ledit condescendant qui soumet sont 1040 sur TurboTax perde grave des thunes. Et quand je dis grave, je parle d'un potentiel voyage dans les Caraïbes. Pendant 10 jours, en pension complète. Eh ouais. Et en plus le 1040 n'est peut-être pas le bon formulaire à remplir pour vous, voir plus bas.

Donc, un CPA. Il va vous coûter une facture à 3 chiffres, mais vous en rapportera une augmentation de refund à 4 chiffres d'après les témoignages que j'ai eus et mon experience personnelle.

Si vous avez besoin d'une recommendation, jusqu'à present Wasserman & Wise (demandez Wayne, pas Jerry qui semble etre bien moins satisfaisant) ont satisfait la plupart de ceux que nous savons avoir eu recours à leurs services, voir le lien à gauche dans la barre latérale. Dites-leur que vous venez d'ici, peut-être qu'il me raseront gratis. Ou peut-être pas.

Les petits trucs intéressants à savoir

Si vous décidez de ne pas prendre un CPA, de faire le warrior, de faire un cadeau à l'IRS, de climatiser un peu plus le Capitole, alors voici quelques tuyaux qui j'espère pourront vous aider:
  • Un "non-resident alien" n'est pas la même chose du point de vue de l'IRS et du point de vue de l'Immigration. Votre visa de travail fait de vous un "non-resident alien" aux yeux de l'immigration. Mais aux yeux de l'IRS, un non-resident alien est une personne qui ne remplit pas les critères définis par le "Substential Presence Test". Ainsi si vous êtes arrivés après juin aux US, il y a toutes les chances que vous soyiez un NRA et vous devez alors remplir le formulaire 1040NR. Si vous êtes arrivés en début d'année, et n'avez pas déjà passé 3 mois en vacances en France, il est fort probable que vous soyiez considéré comme un Resident Taxpayer et alors go 1040. Pas si évident, si vous êtes à la limite il faut VRAIMENT compter les jours.
  • Les dépenses de moins de $20 (déjeuner professionel, pressing, etc) ne nécessitent pas de reçu, même en cas d'audit. Je cherche encore la ligne exacte qui dit ça sur le site de l'IRS mais c'est une info a priori très fiable. Je l'ai apprise cette année et confirmerai avec mon pote Wayne de chez W&W.
  • Si vous "omettez" de déclarer vos avoirs financiers (compte en banque, compte d'investissement,...) qui présentent un solde de plus de $10,000 dans l'année passée (via le formulaire 90-22.1) et que l'IRS vous chope, ils peuvent vous en prendre la moitié du plus haut solde de l'année passée. Comme ca pouf.
  • La "standard deduction", suivant votre situation fiscale, est en général intéressante mais pas forcément optimale: n'hésitez pas à tenter l'aventure de la déclaration détaillée, ça peut vous payer des vacances.
  • Lorsque vous voyagez a l’étranger et que vous pouvez justifier que tout ou partie de vos frais sont imputables à votre emploi (si comme moi vous travaillez quelques jours au bureau français de votre employeur quand vous partez en vacances en France), alors pensez bien à déduire tout ou partie de vos frais de votre revenu imposable (si ça n'a pas été rembourse par votre employeur).
  • Un CPA, c'est mieux.

2011 tax brackets, pour donner une idée

Parfois, une idée reçue circule comme quoi les impôts aux US, c'est 'achement faible. Ben en fait pas tellement...

 Tranchesd'imposition 2011Déclaration individuelle Marié, déclaration communeResponsable de foyer
 10%$0 – $8,500$0 – $17,000$0 – $12,150
 20%$8,500 – $34,500$17,000 – $69,000$12,150 – $46,250
 25%$34,500 – $83,600$69,000 – $139,350$46,250 – $119,400
 28%$83,600 – $174,400$139,350 – $212,300$119,400 – $193,350
 33%$174,400 – $379,150$212,300 – $379,150$193,350 – $379,150
 35%$379,150+$379,150+$379,150+ 

Par comparaison, en France le taux maximum de l'IR est a 41% et, surtout, les tranches basses sont plus imposées aux US...


Encore une fois cet article ne demande qu'à s'étoffer, qu'à être corrigé et enrichi, grâce à tout commentaire ou témoignage. Contactez-nous!

Comments