La retraite aux US

publié le 28 mai 2012 à 07:41 par A L   [ mis à jour : 28 mai 2012 à 12:36 ]
Il est une croyance assez repandue a propos des Etats-Unis, qui dit que le social n'existe pas ici. Que c'est chacun pour sa pomme, que si tu ne fais pas attention, tu creveras la gueule ouverte.

Dans une certaine mesure, c'est vrai. Mais il est un element dont j'ai appris recemment que c'etait faux: La croyance selon laquelle la retraite aux US reposerait uniquement sur l'epargne personnelle.

Quand on s'expatrie, une des premieres questions qui se pose, c'est: "Comment je fais pour ma retraite? Je continue a cotiser en France, ou je deviens un affreux capitaliste et je me construis une epargne personnelle?"

Personnellement, j'ai fait le deuil de 5 ans de retraite, et je suis parti en partant du principe qu'en rentrant, je travaillerais un peu plus longtemps pour completer mes annuites et obtenir ma retraite a taux plein, ou alors je racheterais mes trimestres au prix fort.

Alors, on se renseigne un peu, et on entend parler immanquablement de l'inenarrable 401(k). Mais ce n'est pas tout, loin de la.

Les plans "personnels"

Le 401(k)
Le plus connu, c'est un plan d'epargne le plus souvent sponsorise par l'employeur, il est gere par un fond de pension. Ce qui veut dire qu'il est assez semblable dans le principe a un investissement boursier personnel, a ceci pres qu'il est preleve avant taxes (deductible de l'impot sur le revenu, donc). 
Evidemment, lorsque vous "beneficiez" de votre 401(k) - ie lorsque vous touchez votre pension - c'est considere comme un revenu, et imposable a ce titre suivant le bareme de l'IRS. Si en plus vous choisissez d'utiliser les fonds de votre 401(k) avant 59 ans 1/2, une surtaxe de 10% sera appliquee.
Un element interessant et sur lequel il est preferable de se renseigner, est l'abondement de l'employeur: Pour chaque dollar verse sur un 401(k), l'employeur peut verser une somme inferieure ou egale, jusqu'a un certain montant maximum. Ce qui veut dire que votre epargne est augmentee par votre employeur. Ceci fait du 401(k) une option tres prisee des americains.
Malheureusement, cela reste un investissement boursier et est sujet aux fluctuations du marche: La crise de 2008 a considerablement affecte les pensions des americains, comme cela a ete abondamment souligne dans les medias.
Les contributions au 401(k) sont plafonnes a $16,500 par an

Le Individual Retirement Arrangement (IRA)
Non sponsorise par l'employeur, l'IRA est un moyen d'augmenter votre pension. Il fonctionne sur le meme principe que le 401(k), les prelevements se font avant taxes et permettent ainsi de reduire votre revenu imposable. Il est evidemment plafonne: $5,000/an avant 50 ans, $6,000/an apres 50 ans sur tous les comptes de type IRA
Un IRA "basique" souffrira aussi de l'imposition des lors que le beneficiaire en touchera les revenus ou le capital.

Le Roth IRA (du nom du senateur qui l'a propose)
Contrairement a l'IRA, les contributions sur ce compte devront se faire APRES taxes. Comme il s'agit d'un compte de type IRA, il est soumis a des limitations. En revanche les revenus et l'utilisation du capital d'un Roth IRA sont exemptes de taxes, ce qui en fait un investissement tres interessant.

Une methode pour optimiser votre IRA/Roth IRA est de progressivement transferer votre balance IRA sur votre balance Roth IRA, en restant dans les limites de la taxation minimum. Le circuit de contribution deviendra alors optimal puisque les benefices d'un Roth IRA sont exemptes de taxes.

La Social Security

Voila la partie la plus nouvelle pour moi: Les Etats-Unis disposent d'un systeme de retraite par repartition.

Sur la base de vos contributions, le gouvernement americain verse des pensions aux retraites. Sur votre fiche de paie, ces cotisations seront indiquees "FICA" (taux applicable 6.2% sauf 2011-12 a 4.2%, dans la limite de $110,000 environ pour 2012, plafond qui augmente chaque annee pour refleter l'inflation). 
En vrac, les regles sont les suivantes:
  • Vous etes eligibles a une pension federale a partir de 40 trimestres de cotisation. Ce qui fait donc 10 ans. Si vous etes sur le point de quitter les US apres 8 ans de cotisations, posez-vous la question s'il n'est pas interessant de rester encore 2 ans pour vous offrir l'option d'un petit revenu supplementaire pour vos vieux jours ;-)
  • La retraite peut etre touchee a partir de 62 ans, et chaque annee travaillee supplementaire produit une augmentation substantielle des pensions: Si vous partez en retraite a 62 ans, vous toucherez 70% de votre pension a taux plein. SI vous partez a 65 ans, vous toucherez 86.7% de votre retraite a taux plein.
  • L'epoux touche egalement une retraite, sur la base de 50% de la pension du conjoint, que celui/celle-ci soit ou non encore en vie. Ca veut dire que si les deux epoux attendent 67 ans, ils touchent 150% de la retraite du cotisant. (je cherche des elements clarifiant si les retraites pour un couple de deux cotisants sont cumulatives mais pour l'instant rien n'indique le contraire)
  • Le montant mensuel de la pension federale ne peut exceder $2500/mois environ, a moins de continuer a travailler apres 67 ans (8% d'augmentation par annee supplementaire environ)
  • Estimez vos benefitshttp://www.socialsecurity.gov/cgi-bin/benefit6.cgi
  • Bon, ils annoncent quand meme la couleur: A partir de 2033, le gouvernement estime que les pensions versee ne pourront etre que de 75c pour $1 de ce qu'elles sont aujourd'hui. Des reformes pourraient bien voir le jour, notamment sur le relevement du plafond de contribution.
Note: L'autre "partie" prinicpale de l'impot pour la Social Security est Medicare: L'assurance maladie/dependance federale pour les personnes agees et/ou invalides. Egale a 1.45% sans plafonnement de cotisation. L'employeur paie exactement le meme montant que l'employe, faisant de la contribution globale pour la Social Security 15.3% du super-brut de chaque employe, ou du revenu super-brut pour les professions liberales. 

Les autres plans

Bien que le 401(k) et l'IRA soient clairement plebiscites, il existe d'autres plan d'epargne pour vos vieux jours, n'hesitez pas a eplucher le site de l'IRS a ce propos

Comments