15 septembre 2012: Amish Country, PA (Pennsylvanie)

publié le 18 sept. 2012 à 07:01 par K A   [ mis à jour : 19 sept. 2012 à 10:22 ]
Profitant de la présence de Moune en visite pour quelques jours, nous avons joué la carte dépaysement en partant un week-end à la découverte de la culture Amish, à 3h de route de JC.

Direction le petit village de Bird-in-Hand, au coeur du Lancaster County (comté de Lancaster) aussi appelé "Amish Country" (pays Amish). Les Amish sont présents dans plus de 28 Etats sur le territoire des Etats-Unis, ils sont environ 30.000 dans le Lancaster County et ce n'est pas l'endroit où ils sont les plus nombreux mais à peine les écriteaux dépassés, on se sent déjà dans le bain:


Un buggy Amish (cariole tirée par un cheval), au milieu des voitures. Tout est normal.


Premier arrêt au restaurant "familial" de Bird-in-Hand, où nous dégustons une succulente potée aux choux dans la plus pure tradition locale.

Puis, visite au Farmers' Market couvert pour faire le plein de confitures maison et de petits souvenirs en tout genre. Il faut jouer stratégique: la plupart des commerces et restaurants ferment à 17h et ne sont pas ouverts le dimanche (jour de repos très respecté chez les Amish).
Les Amish sont principalement connus pour la qualité de leurs quilts (patchworks), leurs conserves et confitures, et leur travail du bois.


Ensuite, direction le Manoir Greystone, où nous installons nos quartiers pour la nuit:



Une promenade en buggy est inclue dans le prix de la nuit: nous ressortons pour en profiter dans le soleil de fin d'après-midi. La campagne environnante est calme et sent bon la fin d'été, c'est superbe! Doud' aime aussi beaucoup le clip-clop, clip-clop du cheval...


Dernières brocantes du samedi avant la fermeture... les courges et potimarons côtoient le bric-à-brac de tous les jours. Chez les Amish, on aime les choses "utiles"!


Retour au Manoir pour profiter des derniers rayons de soleil dans le patio du jardin, puis petite sieste express avant de retourner dîner et se régaler du traditionnel buffet smorgasbord, servi à volonté. Jambon, lard, pommes de terres, choux de toutes sortes et apple pies  mais aussi poulet, crevettes frites, salades et pizza pour accommoder les appétits plus contemporains: on en redemande! 

Le lendemain, après un petit déjeuner consistant servi dans la salle à manger du Manoir (gauffres, muffins et cakes locaux au menu), visite du Amish Village, un village Amish reconstitué avec sa maison traditionnelle à visiter, son école, ses animaux et quelques calèches et buggies
La visite est passionnante, notre guide nous explique tout, des origines de la culture Amish aux significations de leurs vêtements (barbe pour les hommes mariés, différents tabliers et couleurs de robes pour les femmes, etc.), en passant par les "ruses" employées pour faire fonctionner machine à laver, machine à coudre ou frigo quand on refuse d'avoir l'électricité chez soi (leur secret principal? La bouteille de  propane!) Car, oui oui, même aujourd'hui, les familles Amish n'ont pas l'électricité, ce qui veut dire ni télé, ni radio, ni Internet, ni téléphone. Pour les hommes qui ont un commerce (et aussi en cas d'urgence), une borne téléphonique se trouve à l'extérieur, mais ils ne décrochent jamais aux sonneries: les correspondants sont invités à laisser un message, la boîte vocale sera consultée une ou deux fois par jour.





C'était trop court... on y retournera!!!






Comments