C'est prodigieux.

publié le 22 nov. 2011 à 19:58 par A L   [ mis à jour : 18 janv. 2012 à 18:14 ]
Ici les supermarchés ont beau être ouverts 7j/7 jusqu'à minuit, je préfère faire les courses en semaine, dans la journée. 
 
Raison 1 : le Doud' aime bien être sur le caddie.
Raison 2 : c'est toujours une sortie de moins au parc...  
Raison 3 : ça ne pourrit pas le samedi après-midi.
Raison 4 : AL, ou "Doud' 2", non-présent en journée du lundi au vendredi, n'est pas tenté par de "nouvelles découvertes".
 
Seulement, de temps en temps, impossible d'échapper au format familial. Bon, le côté porteur est bien pratique, mais Raison 4 surgit toujours là où on ne l'attend pas.
 
- (AL): "Oh délire, un brie en croûte ?! Allez ?...
- (KA) : ..................."
 

 
Lecture de l'emballage : (traduction)
- Description générale : "Brie Cuit" - "Fromage enveloppé dans une brioche française (ndlr: mouais mouais mouais), canneberges, abricots, amandes et cognac".
- Ingrédients : "Brie, farine complète, beurre, oeufs, lait entier, sel, levure, canneberges, abricots, cognac, amandes." Il faut se rendre à l'évidence, c'est un sans faute: pas de sucre, pas de maïs... pas de chimique. Rarissime.
- Suggestions de dégustation : "Peut être servi en entrée, en plat de résistance avec une salade, grillé au barbecue (!!!), ou en dessert." (Bon, ben au moins, quand tu sais pas quoi apporter dans une soirée, c'est réglé!)

1/4 de seconde plus tard, KA, entre-apercevant un dîner déjà prêt par l'odeur alléchée, se laisse convaincre.
 
Retour à la maison. Le "délire" est mis au four. Puis servi. Et là... Quand on en vient à regretter de n'avoir pas préparé un dîner de secours, c'est que c'est plutôt mal parti.
 
Pourquoi, mais pourquooooi????? (cri de désespoir) Relecture frénétique de l'emballage. Mais non, tout est parfait. 
 
Deux ans et demi de ce genre d'expériences, et on en vient toujours à la même conclusion: ici, quand on dit que c'est français, et même quand il y a tous les bons ingrédients... c'est pas ça. Voire pas du tout. Voire, il faut un vrai talent pour faire un truc aussi misérable avec que des bonnes choses. Du talent, ou bien nous sommes en train de mettre à jour un complot national visant à ruiner la réputation de la France.
 
Il ne reste plus qu'à se faire une raison :
1. En dépit de certaines apparences, nous ne sommes pas encore COMPLETEMENT américains. Oui, quelques papilles résistent encore et toujours à l'envahisseur. (Attention, nouveau standard: le jour où nous aimerons le brie en croûte, il faudra nous rapatrier d'urgence).
2. Il y aura toujours des choses qui nous échapperont complètement. Comme le dit si bien Arthur, roi de Bretagne (Kaamelott), dans l'épisode de la Fête du Printemps : "C'est incroyable ! J'ai l'impression de bouffer de la terre, de la bouse, et des graviers, ça sent le poulailler... mais c'est du céleri et des oignons. C'est prodigieux."
 
(allez, tant qu'à faire: dans la même ambiance culinaire, on aime bien aussi les épisodes de la Tarte aux Myrtilles, et de la Tarte aux Fraises)

Comments